CLAUSES ESSENTIELLES DU CONTRAT DE MANAGEMENT

Les signataires du contrat 

Les relations personnelles étant à la base du contrat de management, il est très important de conclure le contrat avec une personne physique plutôt qu’une société et de prévoir que celle-ci ne pourra pas céder le contrat. Si le contrat est conclu avec une société, il faut prendre les mêmes précautions.

L'artiste doit s'assurer qu'il restera bien en contact avec la personne physique qu'il a choisie, même si la société se développe et engage de nouvelles personnes. Le contrat doit donc stipuler que dans le cas où cette personne n'assumerait plus le contact quotidien avec l'artiste et/ou ne posséderait plus d'intérêt majeur dans la société, il serait résilié immédiatement. Certains contrats exigent, de manière symétrique, que l'artiste ne puisse céder son contrat, cas de figure assez théorique, sauf dans le cas où l'artiste serait un groupe.

L'objet du contrat

Il est indispensable de définir la mission du manager au sein du contrat. D’une manière générale, il convient d’abord de préciser si le management s’étend à toutes les activités de l’artiste ( musique, cinéma, télévision, publicité, …) ou à certaines d’entre elles seulement (enregistrement musical, spectacles, …). Cette précision entraîne évidemment de très importantes conséquences sur l’assiette de la rémunération du manager.

Au sein des activités confiées au manager, il est souhaitable de préciser point par point ce qui est attendu. En matière de musique, par exemple, la mission du manager doit en tout cas comporter :

  • a) les relations avec la firme de disques et le contrôle des paiements;

  • b) le suivi de l'éditeur et le contrôle des paiements ;

  • c) le choix et le contrôle des agents ;

  • d) l’établissement des plannings et de la gestion de l’agenda ;

  • e) la recherche de nouvelles exploitations.

Il est souvent utile également de définir les objectifs principaux auxquels le manager doit aboutir dans le contrat lui-même. Si vous cédez une partie de vos revenus au manager, c'est pour qu'il vous en rapporte davantage. C’est pourquoi, dans certains contrats, on voit les managers s’engager à procurer à l’artiste des revenus établis d’avance année par année.

L’exclusivité

Le contrat de management est toujours exclusif au moins dans un sens : si le manager peut gérer plusieurs artistes, l’artiste ne peut s’engager avec plusieurs managers. Cette exclusivité à sens unique n’a toutefois rien d’obligatoire et certains artistes exigent et obtiennent que leur manager ne puisse gérer directement la carrière de plus de deux artistes. Ils sont ainsi assurés, au moins en théorie, d’une certaine disponibilité.

4 votes. Moyenne 2.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site