A QUOI SERT UN MANAGER

 Un producteur américain écrivait récemment de manière ironique qu’un manager ne sert à rien. Sert-il à négocier le contrat avec une maison de disques ? C’est le rôle de l’avocat. À contrôler le paiement des redevances ? C’est la fonction du comptable. À aider l’artiste à rassembler les chansons à enregistrer ? C’est la mission du producteur. À contrôler le respect des conditions de concert ? C’est le métier du tour-manager…

Pour qu’un artiste dispose d’un tel entourage, il lui a fallu un excellent manager pendant de longues années! Un exemple ? Camille Barbone, première manager de Madonna, a d’abord :

  1. Trouvé un logement décent à Madonna (65 $ par mois);

  2. Avancé un peu d’argent pour qu’elle puisse survivre une semaine;

  3. Trouvé pour elle un emploi de femme de ménage (ça n’a pas duré longtemps);

  4. Payé le dentiste pour l’extraction de 4 dents de sagesse;

  5. Fait prescrire la pilule à Madonna ;

  6. ...et tout ça sans que ça rapporte un franc.

Le premier contrat conclu entre Céline Dion et son manager, René Angelil stipulait ni plus ni moins que :

« Le Gérant s’engage à conseiller l’Artiste en ce qui concerne la présentation personnelle de l’Artiste en public, son comportement, ses vêtements, son instruction dans le domaine artistique ainsi que ses activités mondaines, et l’Artiste s’engage à donner suite dans les meilleures conditions possibles aux recommandations du Gérant à cet effet. »

Qu’est-ce qu’un manager ? Le responsable de l’artiste et de sa carrière. Son premier public, son conseiller, son papa et sa maman, son négociateur, son psychiatre, sa tête de turc et bien d’autres choses. En d’autres termes, c’est le chef d’entreprise, l’homme à tout faire, le stratège et le soldat, le décorateur, la femme de ménage et le visionnaire : le manager est la personne clé au centre de toute la carrière de l’artiste.

5 votes. Moyenne 2.40 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site